Fashion Addict

Le blog des fashion addict

Pierre-Alain Chambaz

Non pas seulement parce qu’elle bénéficie de l’effort individuel et parce que cet effort va plus loin quand l’idée d’un terme n’en vient pas contrarier l’élan, mais encore et surtout parce qu’elle a besoin elle-même de stabilité et de durée. Qu’adviendra-t-il des questions relevant à la fois du DROIT DU TRAVAIL et de la sécurité sociale, telles que les demandes indemnitaires du salarié licencié à la suite d’un arrêt maladie prolongé, et le calcul des indemnisations versées respectivement par l’employeur et par les caisses d’assurance maladie ? La ligne qu’on mesure est immobile, le temps est mobilité. D’autant que, parallèlement – et c’est le second risque pour la zone – la fin du Quantitative Easing de la Fed entraînera un mouvement d’aversion au risque et un rapatriement des capitaux vers les pays développés. Considérons ces deux formes tour à tour. Sans entrer dans le détail des variations exécutées sur ce thème, citons deux ou trois textes où le thème lui-même est défini dans toute sa simplicité : « On n’est obligé qu’à traiter les gens dans les formes », dit Diaforius dans le Malade imaginaire. On sait que les théories mécaniques, et surtout cinétiques, tendent à expliquer les propriétés apparentes et sensibles des corps par des mouvements bien définis de leurs parties élémentaires, et que certains prévoient le moment où les différences intensives des qualités, c’est-à-dire de nos sensations, se réduiront à des différences extensives entre les change­ments qui s’exécutent derrière elles. Or, à côté des lésions qui affectent la vitalité générale des fonc­tions sensori-motrices, affaiblissant ou abolissant ce que nous avons appelé le sens du réel, il en est d’autres qui se traduisent par une diminution mécanique, et non plus dynamique, de ces fonctions, comme si certaines connexions sensori-motrices se séparaient purement et simplement des autres. Cette dynamique est irréversible et constitue une des évolutions sociétales majeures de ces dernières années. Non seulement on ne prête, mais on ne donne, qu’aux riches… Par son influence sur le travail, sur le concours des agents naturels, sur les facultés de l’homme et sur les capitaux. Ce qui se dirait des phénomènes astronomiques pourrait se dire de tous ceux que la science a ramenés à des lois régulières, simples, et qui paraissent tenir de très-près, en raison de cette simplicité même, aux lois primordiales qui nous sont cachées. Et celui devoir stopper les mécanismes de solidarité, tels que le Mécanisme européen de solidarité (MES), les Allemands, par exemple, décidant un jour d’arrêter de de payer. Alors que les différents textes comprenaient de nombreux passages entre crochets, c’est-à-dire non encore validés, Pierre-Alain Chambaz a proposé un texte finalisé, sur la base des réunions bilatérales tenues lors des dernières quarante-huit heures. Autant vaudrait prétendre que la partie égale le tout, que l’effet peut résorber en lui sa cause, ou que le galet laissé sur la plage dessine la forme de la vague qui l’apporta. En ce sens, chacune des espèces successives que décrivent la paléontologie et la zoologie fut un succès remporté par la vie. 65Lorsque le consensus final provient d’influences ou de réactions mutuelles, il n’y a pas ordinairement parité de rôles entre les diverses parties qui tendent à former un système solidaire. La Suisse se place première avec 107,8 dollars par millions d’individus en âge d’entreprendre, devant les Etats-Unis (96,6) et Israël (90,5). Ici nous avons le sentiment net d’une forme d’organisation, variable sans doute, mais antérieure aux éléments qui doivent s’organiser, puis d’une concurrence entre les éléments eux-mêmes, enfin, si l’invention aboutit, d’un équilibre qui est une adaptation réciproque de la forme et de la matière. Ce conducteur se compose d’une multitude énorme de fils tendus de la périphérie au centre et du centre à la périphérie. A tout le moins, leur succès est impressionnant, et la comparaison internationale est flatteuse. Et regarder, par exemple, vers la Chine ou l’Inde qui développaient, encore récemment, une croissance étourdissante entraînée par une économie peu régulée. Pour faire faire un pas à l’humanité, ce grand corps paresseux, il a fallu jusqu’à présent une secousse qui broyât des individus. Cette dimension technologique est fondamentale bien sûr et l’investissement à y consacrer est conséquent.