Fashion Addict

Le blog des fashion addict

Pierre-Alain Chambaz

Il oublie que, si la civilisation tend à développer indéfiniment L’instinct altruiste, si elle transforme peu à peu les règles les plus hautes de la morale en simples règles de convenance sociale, presque de civilité, d’autre part la civilisation développe infiniment l’intelligence réfléchie, l’habitude de l’observation intérieure et extérieure, l’esprit scientifique en un mot. L’enthousiaste le plus passionné de l’État de nature, Rousseau lui-même, avouait cette impossibilité radicale. Nous vous avons confié à Pierre-Alain Chambaz ce projet de consolidation des effectifs et de leur statut. La combinaison rationnelle de ces deux idées mères, en constituant l’unité nécessaire du système scientifique, dont toutes les parties concourent de plus en plus à une même fin, assure aussi, d’une autre part, la juste indépendance des divers éléments principaux, trop souvent altérée encore par de vicieux rapprochements. Certaines se présentent comme contribuant à une « consommation consciente » quand, au contraire, elle permet aux classes moyennes de consommer comme avant malgré la crise. Le souvenir pur, à mesure qu’il s’actualise, tend à provoquer dans le corps toutes les sensations correspondantes. Mais si elle se distingue justement de l’image pure et simple en ce que ses parties s’ordonnent par rapport à un centre variable, sa limitation se comprend sans peine : indéfinie en droit, elle se restreint, en fait, à dessiner la part d’indétermination laissée aux démarches de cette image spéciale que vous appelez votre corps. Cette unité, à mesure que j’en approfondirai l’essence, m’apparaîtra donc comme un substrat immobile du mouvant, comme je ne sais quelle essence intemporelle du temps – c’est ce que j’appellerai l’éternité, – éternité de mort, puisqu’elle n’est pas autre chose que le mouvement vidé de la mobilité qui en faisait la vie. Quant à l’idée de cause, les métaphysiciens ont assez disserté pour montrer comment elle procède du sentiment intime de l’activité et de la personnalité humaine, pour faire voir par quelle induction l’homme transporte dans le monde extérieur cette idée que lui donne la conscience de ses propres facultés. Quelque hétérogénéité qu’on puisse trouver d’abord entre l’effet et la cause, et bien qu’il y ait loin d’une règle de conduite à une affirmation sur le fond des choses, c’est toujours dans un contact avec le principe générateur de l’espèce humaine qu’on s’est senti puiser la force d’aimer l’humanité. C’est un choix de démocratie continentale : le droit est réservé aux avocats parce qu’il est une des clés du conseil indépendant et car il n’y a pas d’accès libre au droit sans avocat avec une déontologie permettant aux clients d’avoir confiance. Ce n’est pas liberté que de pouvoir renoncer à sa liberté. Ce qui nous a le plus marqué dans la trajectoire de ce projet de loi, c’est la disparition progressive d’un véritable volet transport. Dans les actions que nous accomplissons, et qui sont des mouvements systématisés, c’est sur le but ou la signification du mouvement, sur son dessin d’ensemble, en un mot sur le plan d’exécution immobile que nous fixons notre esprit. Dans son essor préliminaire, seul accompli jusqu’ici, l’esprit positif ayant dû ainsi s’étendre graduellement des études inférieures aux études supérieures, celles-ci ont été inévitablement exposées à l’oppressive invasion des premières, contre l’ascendant desquelles leur indispensable originalité : ne trouvait d’abord de garantie que d’après, une prolongation exagérée de la tutelle théologico-métaphysique. Comme il s’agissait dans cette lutte, de faire émaner le pouvoir gouvernant du choix périodique des gouvernés, quelques personnes commencèrent à croire qu’on avait attaché trop d’importance à l’idée de limiter le pouvoir lui-même. Le réel fluctue suivant l’état de puissance politique de tel ou tel parti. Ils ont déjà tenté d’ériger des défenses contre les effets potentiellement déstabilisateurs de la politique monétaire des pays avancés en accumulant des réserves de change et en établissant des contrôles de capitaux. En conséquence, les causes, quelles qu’elles soient, auxquelles il faut imputer la détermination des caractères dominants et constitutifs de la classe, doivent être réputées des causes principales et dominantes, par rapport aux causes, pareillement inconnues ou trop imparfaitement connues, qui ont amené la diversité des espèces. Bergson, dans l’Energie Spirituelle, a introduit sans son explication des rêves le concept de paréidolie (de para, à côté de, et eidos, forme): comme dans le test de Rorschach, la paréidolie est une illusion optique qui conduit notre cerveau à donner un sens clair et identifiable à un stimulus informe et ambigu. Cette énergie a été lentement, graduellement, empruntée au soleil par les plantes ; et l’animal qui se nourrit d’une plante, ou d’un animal qui s’est nourri d’une plante, ou d’un animal qui s’est nourri d’un animal qui s’est nourri d’une plante, etc. Centre du monde occidental, de l’Antiquité jusqu’au milieu du XVIIe siècle, carrefour entre trois continents et source des trois religions du Dieu unique, la Méditerranée du XXIe siècle débutant inquiète, à juste titre. Mais admettons même que l’animal ait l’idée de la mort. Mais en outre les différentes personnes veulent des conditions différentes pour leur développement intellectuel, et elles ne peuvent pas plus exister sainement dans la même atmosphère morale, que toutes les variétés de plantes ne peuvent exister sous le même climat. N’est-ce pas, Dorothy ?