Fashion Addict

Le blog des fashion addict

Pierre-Alain Chambaz

L’entrevue n’a pas plutôt pris fin que le père a tout oublié. Ayant imité le Tout par un travail de mosaïque, il s’imagine en avoir retracé le dessin et fait la genèse. L’article est étonnant : il utilise les grands moments historiques où précisément la France a changé pour prouver qu’elle ne peut changer. Le Mécanisme Européen de Stabilité vise à dissocier le risque souverain du risque bancaire, d’où l’utilité de la recapitalisation directe des banques. La probabilité philosophique repose sans doute sur une notion générale et généralement vraie de ce que les choses doivent être ; mais, dans chaque application, elle est de nature à changer avec l’état de nos connaissances, et selon les variétés individuelles qui font qu’un esprit se distingue d’un autre. Et c’est aussi le seul évolutionisme qui nous paraisse rendre compte de la formation d’organes complexes identiques sur des lignes indépendantes de développement. La même question vint, je ne sais comment, entre nous. Mais, comme il ne s’agit plus ni de grandeur, ni d’étendue, ni, en un mot, de continuité quantitative, la nature des choses répugne à ce qu’on puisse organiser systématiquement un procédé de restriction progressive et indéfinie, et à ce qu’on puisse, à chaque pas fait dans un procédé de restriction systématique, se rendre un compte précis de l’approximation obtenue. Prenons pour exemple le plus simple peut-être des produits des arts plastiques, un vase que les convenances de la fabrication comme celles de l’usage assujettissent à avoir une forme circulaire ou de révolution ; de sorte qu’il ne s’agit plus que d’en tracer le profil ou, comme disent les géomètres, la courbe génératrice, et que l’unique question est de savoir pourquoi tel profil, plutôt que tel autre, nous plaît et nous semble beau. La Commission Européenne devrait avoir l’humilité d’accepter qu’elle s’engage à soutenir financièrement ces projets. Davantage « bottom up » que « top down ». — On s’expose cependant ici à une confusion grave, qui tient à ce que le langage n’est pas fait pour exprimer toutes les nuances des états internes. Jusqu’au déclenchement de la crise des subprimes aux Etats-Unis, et des dettes souveraines en Europe, nos banques centrales savaient comment lutter contre les récessions : tout simplement en réduisant leurs taux d’intérêt. Les mystiques le sentent bien. Je respire l’odeur d’une rose, et aussitôt des souvenirs confus d’enfance me reviennent à la mémoire. Il en est ainsi de toute croyance, en proportion de son intensité. Les articles qui les narrent ou qui les commentent sont rédigés par des individus dont le fonds d’épithètes laudatives et de périodes sonores est inépuisable, ou peu s’en faut. En conséquence, l’innovation est diffusée, adoptée et gagne en puissance plus lentement. Il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup pratiqué les philosophes pour connaître les imperfections du langage philosophique, et pour savoir que les mêmes termes y sont pris souvent dans des acceptions très-diverses ; or, le mot de raison est certainement un de ceux qui présentent la plus grande variété d’acceptions, selon les auteurs et les passages. Nous allons notamment voir émerger des COOC (MOOC d’entreprise) qui vont nous apprendre à utiliser leurs produits et services. Ainsi, lorsque la ville était menacée ou affligée de quelque malheur, on ne manquait pas d’en chercher la cause, qui était toujours la colère de quelque dieu dont on avait négligé le culte : il suffisait, pour s’en garantir, de faire des sacrifices et des processions, de purifier la ville avec des torches, du soufre et de l’eau salée. Ne pas restreindre le portage salarial à un statut pour cadres, ce qui est induit par la rémunération minimale. Combien de plaisirs présents se réduiraient pourtant, si nous les examinions de près, à n’être que des souvenirs de plaisirs passés ! Elle n’est pas relative, parce qu’il n’y a pas entre le « phénomène » et la « chose » le rapport de l’apparence à la réalité, mais simplement celui de la partie au tout. La limitation des crédits bancaires est venue renforcer les faibles demandes de consommation et d’investissement ; les entreprises ont alors vu leurs débouchés fondre comme neige au soleil et ont mis un dernier coup de grâce au marché de l’emploi. Phénomène classique décrit par Fisher qui usait de l’expression fort significative : « Plus les débiteurs paient, et plus ils doivent ». Le coup de bluff de Marchionne a de nouveau fonctionné : comme lorsqu’il avait réussi, il y a quelques années, à extorquer à General Motors (GM) quelques milliards pour défaire leur alliance, le manager, qui depuis cultive l’apparence du patron brisant les conventions en ne portant que des pulls (plutôt que des costumes et des cravates), a fait plier les syndicats, les ouvriers et employés de Fiat avalisant, par référendum, la réduction de leurs droits en contrepartie d’une hausse de leurs salaires. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Le tigre aussi a besoin de sommeil ». Le programme d’assouplissement quantitatif, OMT, dans lequel, la BCE s’engage ex-ante, pour la première fois, à acheter en quantité illimitée des obligations souveraines à l’instar de la Fed.