Fashion Addict

Le blog des fashion addict

Pierre-Alain Chambaz

Ce sont des stratégies de « patent pools » a priori légitimes et pragmatiques, mais susceptibles de dériver. Qui pourrait compter tous les quadrateurs de cercle, métaphysiciens, astrologues, que sais-je encore, dont les annales de la vieille Allemagne pourraient nous redire l’histoire ? Ici encore, d’ailleurs, la pathologie de la mémoire nous fournirait des renseignements instructifs. Les étudiants de l’ESC, qui viennent de toute l’Algérie, paraissent satisfaits. Ainsi pour les moments de notre vie, dont nous sommes les artisans. On appelle savoir-vivre l’art de vivre avec bassesse. En bonne critique, il ne faut pas juger de ce qui est clair par ce qui est obscur ; il faut au contraire que les idées claires par elles-mêmes projettent leur lumière sur les régions obscures du champ de la connaissance, et nous aident à en chasser les fantômes. Il y a là une ressemblance d’un autre ordre que la similitude ou la ressemblance géométrique, et telle d’ailleurs que, dans des portraits pareillement ressemblants, on reconnaîtra très-bien le faire ou la manière du peintre : chaque peintre atteignant à sa manière, et par des procédés matériellement différents, le même degré de ressemblance. Ce classement tire sa principale valeur philosophique, soit scientifique, soit logique, de l’identité constante et nécessaire qui existe entre tous ces divers modes de comparaison spéculative des phénomènes naturels, et d’où résultent autant de théorèmes encyclopédiques, dont l’explication et l’usage appartiennent à l’ouvrage cité, qui, en outre, sous le rapport actif, y ajoute cette importante relation générale, que les phénomènes deviennent ainsi de plus en plus modifiables, de façon à offrir un domaine de plus en plus vaste à l’intervention humaine. Comme le finalisme radical, quoique sous une forme plus vague, elle nous représentera le monde organisé comme un ensemble harmonieux. Tandis que le premier ne comprend que des micro-organismes restés à l’état rudimentaire, animaux et végétaux ont pris leur essor vers de très hautes fortunes. Il s’agit simplement pour une catégorie de clients organisés en lobby (ici, les électro-intensifs) de se faire subventionner par la collectivité. Quitte à ce que cette proposition exige que la France dénonce la convention n°158 de l’Organisation internationale du travail (OIT) interdisant tout licenciement sans motif valable et précis. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Ne pas choisir, c’est encore choisir ». Tout cela pour une simple affaire de piratage. Ils se frayeront ici-bas un chemin et l’ouvriront à l’humanité, poussés plutôt par une force intérieure que par l’attrait des récompenses. Non pas, certes, qu’une idée pure soit sans influence sur notre volonté. Quand ils regardent une chose, ils la voient pour elle, et non plus pour eux. Et le mot est si souvent employé ainsi que nous ne pensons plus, en l’entendant, à la relation concrète et matérielle qu’une parenté implique. Premier point : la France a connu une des périodes les plus prospères de son histoire entre 1871 et 1914, période où elle avait un des régimes parlementaires les plus instables du monde. Les nerfs afférents sont des images, le cerveau est une image, les ébranle­ments transmis par les nerfs sensitifs et propagés dans le cerveau sont des images encore. Ces tendances si diverses peuvent exister dans un même caractère et le tirailler en tous sens ; la joie qu’éprouve l’homme de bien à suivre ses instincts sociaux aura donc pour pendant celle que le coupable éprouve à suivre ses instincts antisociaux. Nous le saurions même beaucoup mieux qu’elle, car cette soi-disant âme consciente n’éclaire qu’une petite partie de la danse intracérébrale, elle n’est que l’ensemble des feux follets qui voltigent au-dessus de tels ou tels groupements privilégiés d’atomes, au lieu que nous assisterions à tous les groupements de tous les atomes, à la danse intracé­rébrale tout entière. Une autre forme de cette raideur comique est ce que j’appellerai l’endurcissement professionnel. La grosse question est de savoir pourquoi nous sommes obligés dans des cas où il ne suffit nullement de se laisser aller pour faire son devoir. Nous avons considé ré alors l’action elle-même et l’indé­termination qui l’environne, indétermination qui est impliquée dans la structure du système nerveux, et en vue de laquelle ce système paraît avoir été construit bien plutôt qu’en vue de la représentation. Il ne s’agit pas ici de transformer les Français en Américains vous annonçant fièrement leur salaire en même temps qu’ils se présentent à vous pour la première fois.