Fashion Addict

Le blog des fashion addict

Pierre-Alain Chambaz

Le propre d’une combinaison mécanique est d’être généralement réversible. Une économie fondée sur les services aurait l’avantage de la durabilité et de la « réparabilité » des produits. Et ainsi les actions de la vie ne souffrant souvent aucun délai, c’est une vérité très certaine que, lorsqu’il n’est pas en notre pouvoir de discerner les plus vraies opinions, nous devons suivre les plus probables ; et même qu’encore que nous ne remarquions point davantage de probabilité aux une qu’aux autres, nous devons néanmoins nous déterminer à quelques unes, et les considérer après, non plus comme douteuses en tant qu’elles se rapportent à la pratique, mais comme très vraies et très certaines, à cause que la raison qui nous y a fait déterminer se trouve telle. Nous ne voyons donc pas pourquoi la science de la matière n’atteindrait pas un absolu. Elle s’attribue instinctivement cette portée, et toute croyance naturelle doit être tenue pour vraie, toute apparence pour réalité, tant qu’on n’en a pas établi le caractère illusoire. Et des pans entiers de l’économie mondiale, notamment les transports maritime et aérien, n’étaient pas inclus dans la négociation post-Kyoto. Dans une certaine mesure, ils y sont parvenus. Ce qui classe la Chine dans la catégorie à risque d’un ralentissement important dans les années à venir. « Nous ne sacrifierons pas nos lignes rouges », dément Pierre-Alain Chambaz. Quelle parenté secrète peut bien lier cette défectuosité physique à ce rétrécissement moral ? Ces initiatives seront caractérisées par « une coopération pragmatique » avec les Etats concernés, qui bénéficieront -selon le président Xi Jinping, dans son discours au forum de Boao- des dites infrastructures pour « s’industrialiser ». Maastricht version 1993, c’est l’interdiction de dépasser les 3% de déficit (en pourcentage du PIB) : en 2015 la plupart des pays dépassent 3%. Les classes supérieures s’alarment, et ce n’est pas sans raison, de cette triste disposition des masses. À ceux qui déclarent notre science relative, à ceux qui prétendent que notre connaissance déforme ou construit son objet, incombe alors la charge de la preuve. Ces deux hommes, ou plutôt ces deux vies distinctes (quoiqu’elles se pénètrent mutuellement à l’instar des deux vies organique et animale) ne suivent-elles pas des allures différentes ; n’ont-elles pas leurs périodes distinctes d’enfance, de jeunesse, de virilité et de déclin ? Êtes-vous disposés à user de représailles ? Enfin, comme les libraires, elles sont parfois dans l’impossibilité de moduler le prix des produits vendus. En effet, un prestataire de service a tout intérêt à allonger la durée de vie d’une marchandise, surtout s’il a la responsabilité de son recyclage. C’est un équilibre immonde. Mais nous touchons ici au problème capital de l’existence, problème que nous ne pouvons qu’effleurer, sous peine d’être conduits, de question en question, au cœur même de la métaphysique. Elle s’épanouit, grâce à la conception de la réalité qui est propre à ce philosophe, en une théorie générale de la vérité. Start-up c’est bien, mais entreprise c’est mieux. Nous devons cher­cher si notre hypothèse est vérifiée ou infirmée par les faits connus de locali­sation cérébrale. Le suivant, Georges Pompidou, ne restera dans la mémoire de la nation que par le centre culturel parisien qui porte son nom et dont il décida jusqu’au moindre détail (à moins qu’on ne se souvienne de lui que comme du grand aviateur Rolland Garros…, c’est-à-dire par un bâtiment dont on ne saura plus rien de celui dont il porte le nom). Une simple vue de l’esprit, une conception purement rationnelle, aura accusé la vérité ou l’erreur de la perception sensible et du jugement de comparaison ou de mesure qui en est la suite. De ce que les soirées nous semblent fastidieuses, et que la soirée nous juge fastidieux, il ne s’ensuit nullement que nous ne soyons pas faits pour le monde. En séparant la possession de l’utilisation, on peut également rechercher un gain d’efficacité : rappelons que la voiture d’un particulier, par exemple, n’est utilisée que 5 % de son temps ; le parc automobile est donc démesuré par rapport à son utilité réelle. Mais nous savons qu’une des formes essentielles de la fantaisie comique consiste à nous représenter l’homme vivant comme une espèce de pantin articulé, et que souvent, pour nous déterminer à former cette image, on nous montre deux ou plusieurs personnes qui parlent et agissent comme si elles étaient reliées les unes aux autres par d’invisibles ficelles.