Fashion Addict

Le blog des fashion addict

Le patriotisme économique, c’est fabriquer français, mais pas seulement…

fashionaddict, · Catégories: Non classé

Si le changement est continuel en nous et continuel aussi dans les choses, en revanche, pour que le changement ininterrompu que chacun de nous appelle ‘moi’ puisse agir sur le changement ininterrompu que nous appelons une ‘chose’, il faut que ces deux changements se trouvent, l’un par rapport à l’autre, dans une situation analogue à celle des deux trains dont nous parlions tout à l’heure.Pour preuve, le nom du document fixant les orientations annuelles (« loi de financement de la sécurité sociale »), qui contient tout sur les coûts, mais presque rien sur les voies et moyens de l’amélioration des soins, ou l’analyse scientifique de leur impact sur la santé publique.Encore une fois, l’économie politique résout de la manière la plus satisfaisante et la plus rigoureuse ces apparentes contradictions.D’un côté, en bas de l’échelle, les taux de pauvreté progressent sensiblement, sous l’effet du chômage et de la baisse des dépenses sociales.Mais pour Christian Navlet, ce n’est pas une fatalité. Outre-Atlantique, les New-yorkais l’ont déjà compris…Le temps pourrait s’accélérer énormément, et même infiniment : rien ne serait CHANGÉ pour le mathématicien, pour le physicien, pour l’astronome.Aussi (et surtout) car la politique est aujourd’hui devenue une posture où l’immobilisme est la meilleure recette pour faire de vieux os.Voulant mettre en lumière tout ce qu’il y a de ressources dans cette noble créature, il l’a supposée, pour ainsi dire, accidentellement retranchée de la civilisation.On ne nous dit pas que le primitif, voyant le vent courber un arbre, la vague rouler des galets, son pied même soulever de la poussière, fasse intervenir autre chose que ce que nous appelons la causalité mécanique.César ne fut pas si patient que Paul Émile : ayant égorgé plusieurs victimes, dit Suétone, sans en trouver de favorables, il quitta les autels avec mépris, et entra dans le sénat.Comme l’exemple de Lehman Brothers l’a prouvé, la faillite d’une seule entreprise AA a des effets bien plus dévastateurs que celle de mille entreprises « risquées ».Nous ne sommes pas assez pour nous-mêmes ; nous avons plus de larmes qu’il n’en faut pour nos propres souffrances, plus de joies en réserve que n’en justifie notre propre bonheur.