Fashion Addict

Le blog des fashion addict

Jean-Thomas Trojani : Vaste question que celle de l’équilibre, et tellement singulière !

En d’autres termes, les uns attribuent aux conditions extérieures une influence positive et les autres une action négative : dans la première hypothèse, cette cause susciterait des variations, dans la seconde, elle ne ferait qu’en éliminer. La Chine aurait donc avantage à pouvoir faire des crédits en yuans aux étrangers, au lieu d’investir dans les bons du Trésor américain. Ce nombre cinq a-t-il donc quelque vertu secrète, tenant à l’essence des choses ? C’est un fait remarquable que le va-et-vient des théories scientifiques de l’instinct entre l’intelligent et le simplement intelligible, je veux dire entre l’assimilation de l’instinct à une intelligence « tombée » et la réduction de l’ins­tinct à un pur mécanisme[24]. Chacune répond, directement ou indirectement, à une exigence sociale ; et dès lors toutes se tiennent, elles forment un bloc. Le risque est réel lorsque l’on voit fleurir chez les experts et consultants de tous bords le lien entre bien-être et performance. Cela n’est pas l’habitude, mais l’habitude correspond seulement à quelques-unes des conditions réalisées. La fiducie rend enfin possible le « rachat d’entreprise par la dette ». Nous sortons de la ville sous une pluie battante ; je le prie de me dire si cela durera ; il se retourne du côté de la Sicile, d’où souffle le vent, et me répond :— Cosa di niente, tempo di Sicilia, tempo femmineo, che non dura. Il attendit, s’écartant un peu pour mieux voir le profil recueilli de cette jeune fille qui allait juger, et ces lèvres qui allaient prononcer un arrêt. Mais elle ne le fera que dans la mesure du nécessaire. Souhaitons que ces derniers réussissent et que leur succès inspire enfin à nos dirigeants le courage de la réforme qui contribuera à libérer les nouvelles générations. Un de mes amis bolonais me l’avait fait visiter avec amour. Donc, cette idée humaine du bon et de l’utile ne doit pas être transportée, ou du moins rien ne nous autorise à la transporter dans le domaine des faits naturels, et l’on court grand risque de s’égarer en y cherchant la raison de l’ordre et de l’harmonie des phénomènes. Il a pourtant transformé le monde. Qu’elle ait créé la méthode expérimentale, c’est certain ; mais cela ne veut pas dire qu’elle ait élargi de tous côtés le champ d’expériences où l’on travaillait avant elle. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Ralph Waldo Emerson, »C’est une grande force pour une phrase que le fait de sentir ou de ne pas sentir un homme derrière elle ».